23 avril 2019

Depuis 2010, on assiste à un rebond du taux d’emploi chez les personnes âgées de 55 ans et plus.

Si votre intention est de demeurer ou de retourner sur le marché du travail, à temps plein, à temps partiel ou à votre compte, voici un sujet qui vous invite à approfondir votre réflexion avant de vous lancer dans l’aventure.

Le portrait

Au cours de la dernière décennie, les personnes âgées de 55 ans et plus ont accentué leur présence sur le marché de l’emploi en raison du vieillissement de la main-d’œuvre et de l’augmentation de l’espérance de vie. Les gens vivent plus longtemps en bonne santé. De plus, contrairement à la génération précédente, le niveau de scolarité de ce groupe d’âge est plus élevé et les avancées technologiques font que le travail est moins exigeant physiquement.

Selon le Bilan de l’année 2017 portant sur l’état du marché du travail au Québec publié par l’Institut de la statistique du Québec, 20% des 4 223 300 emplois au Québec étaient occupés par des travailleurs de 55 ans et plus. À l’âge de 65 ans, plus de la moitié des hommes ont déclaré travailler, et près de 3 hommes sur 10, âgés de 70 ans et plus, sont toujours sur le marché du travail. Pour diverses raisons, les gens demeurent plus longtemps en emploi.

Les questions budgétaires figurent évidemment parmi ces facteurs, mais n’oublions pas l’état de l’économie qui joue également un rôle à ce sujet. En effet, la pénurie de main-d’œuvre actuelle encourage les personnes âgées de 55 ans et plus à renouer ou à maintenir un lien avec le marché du travail.

La motivation

Peu importe la raison qui vous motive à demeurer actif sur le marché du travail, après 55 ans, il devient primordial d’occuper un emploi qui convient à vos besoins et vos intérêts.

Partez à la recherche d’un travail qui est en accord avec vos ambitions et votre personnalité, un emploi qui vous permettra de combler votre quête de réussite, de vous dépasser, de relever des défis, de socialiser, de vous sentir utile, de maintenir votre désir de donner un sens à votre vie.

Il importe de maintenir un sentiment de satisfaction, de bien-être, de confiance en soi, d’appartenance et de reconnaissance, principalement pendant les dernières années de votre vie professionnelle, puisque cette finale professionnelle, qui peut durer plusieurs années, vous servira de tremplin à une vie riche et vous permettra de vivre une transition beaucoup plus harmonieuse lors des prochaines étapes de votre retraite.

Si le travail que vous exercez présentement comble uniquement l’aspect financier, il devient impératif de trouver d’autres activités qui vous permettront de socialiser, relever des défis, vous dépasser et vous procurer une vie pleinement satisfaisante.

Le bilan

Vous avez l’impression que votre emploi vous offre principalement une sécurité financière, mais qu’il ne vous permet pas de vous réaliser ni de vous accomplir ? C’est alors le moment de vous poser les questions suivantes :

  • Qu’est-ce que j’aime de cet emploi ? Est-ce que j’ai le goût et l’énergie de continuer d’investir du temps et des efforts dans le travail que j’occupe présentement ou est-ce qu’il s’agit surtout du moyen pour me fournir une structure et une sécurité financière ?
  • Si je gagnais à la loterie ou si j’étais financièrement indépendant, qu’est-ce que je ferais ?
  • Si j’avais la chance d’occuper un emploi qui m’inspire et qui me plaît, qu’est-ce que je ferais ?
  • Lorsque j’étais adolescent, qu’est-ce que je rêvais le plus souvent de faire ou devenir dans la vie ? Qu’est-il advenu de ces rêves ?
  • Qu’est-ce qui m’apporte le plus grand sentiment de joie, de satisfaction, de motivation ou d’excitation ?
  • Si j’étais assuré d’avoir tout l’appui et toute la confiance nécessaires, qu’est-ce que je créerais ?

Vous êtes arrivé à la conclusion qu’il était temps de passer à la recherche d’un emploi qui vous permettra enfin de vous accomplir. Votre réflexion vous a donné les ailes pour poursuivre votre démarche. Vous avez même remis votre CV à jour. La prochaine étape consiste à préciser le choix de votre prochain emploi. Plusieurs organismes spécialisés sont là pour vous aider. Pour connaître les ressources offertes dans votre région, consultez le Répertoire des organismes spécialisés en employabilité ou visitez le centre local d’emploi (CLE) le plus près de chez vous.

Dans le Guide pratique de recherche d’emploi de l’ENAP, vous trouverez les étapes d’une recherche d’emploi efficace et d’importantes informations concernant le processus de préparation.

Osez apprendre à devenir l’auteur de votre vie. Écrivez-en le scénario puisque la retraite est l’une des étapes les plus importantes de votre vie. Vous profiterez de la vie dans la mesure où vous aurez clarifié vos choix en fonction de votre personnalité, vos valeurs et vos intérêts.

Et rappelez-vous cette citation de John A. Shedd : « Un bateau dans un port est en sécurité, mais ce n’est pas pour cela qu’il a été construit. »

Guy Lefebvre
Institut de la Planification de la Retraite

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!
Un commentaire

One Reply to “Le travail n’est pas à la retraite”

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.