17 juin 2020

La retraite… une période de détente bien méritée après une vie de travail acharné ? Oui, mais pas seulement cela ! C’est aussi l’occasion d’atteindre des objectifs auxquels vous n’aviez jamais consacré le temps nécessaire : explorer de nouveaux passe-temps et prendre soin de vous. Et si c’était aussi l’occasion d’apprendre une nouvelle langue ? Voici cinq raisons pour lesquelles apprendre les langues est un excellent moyen de profiter de son temps libre lorsqu’on est à la retraite !

1. Relever de nouveaux défis

Quoi de mieux qu’un bon défi pour stimuler l’esprit ? L’apprentissage d’une nouvelle langue aide votre intellect à rester actif et contribue à votre développement personnel. Le processus d’apprentissage a un effet sur le cerveau similaire à celui que le sport a sur les muscles. Si nous les faisons travailler, ils grossissent et se renforcent. Il en va de même pour le cerveau. En le faisant travailler, nous lui faisons modifier sa structure tout en améliorant certaines fonctions. Par exemple, dans le cas du corps calleux, plusieurs études suggèrent que le transfert de données entre les hémisphères gauche et droit, lors de l’acquisition d’une langue seconde, contribue à l’augmentation de son volume de matière blanche et du nombre de fibres fournissant une connectivité corticale plus importante.

2. Une cure de jouvence

Et si l’apprentissage des langues était le secret de la vitalité ? Des études suggèrent qu’apprendre une langue est un excellent moyen de maintenir son cerveau en forme. Des travaux menés à l’Institut de recherche Rotman associé à l’Université York de Toronto ont permis de constater que les symptômes de sénilité étaient retardés de quatre ans chez les gens qui sont complètement bilingues et qui parlent régulièrement une autre langue. Une tendance confirmée par cette autre étude réalisée par des chercheurs de l’Institut Nizam des sciences médicales à Hyderabad en Inde qui ont montré que les personnes bilingues ont développé l’Alzheimer et des démences fronto-temporales ou vasculaires quatre ans et demi plus tard que celles qui ne parlaient qu’une seule langue.

3. Faites de nouvelles rencontres

Ce sont les interactions sociales qui égayent le quotidien. Il n’y a aucune raison pour que la retraite y soit un frein : c’est au contraire un excellent moyen de profiter de son temps libre ! Apprendre une langue peut améliorer votre vie sociale de deux façons. Tout d’abord, vous pouvez rejoindre des groupes d’études dédiés à la langue que vous apprenez, en ligne ou près de chez vous. C’est une excellente façon de pratiquer votre nouvelle langue tout en faisant des rencontres. Et puis lorsque vous parlez une autre langue, vos possibilités d’établir des liens sociaux augmentent. Vous pourrez discuter avec des personnes qui ne parlent pas français partout dans le monde, y compris près de chez vous !

4. Donnez vie à vos envies d’ailleurs

Selon un sondage maison réalisé par Babbel, l’application d’apprentissage de langues, 73% des Québécois retraités sondés disent voyager plus souvent qu’avant. Les destinations privilégiées des retraités pour voyager sont les États-Unis en première position (16%), suivi de la France (13%), le Canada (12%), l’Espagne (11%) et l’Italie (11%). Découvrir le monde et les autres cultures est à chaque fois une expérience unique. Et c’est d’autant plus vrai si vous en profitez pour utiliser vos nouvelles compétences linguistiques ! Parler la langue vous permet de discuter avec les locaux et de vous déplacer dans le pays avec aisance pour profiter d’une expérience vraiment authentique.

5. Cochez les cases !

La retraite, c’est le moment idéal pour profiter de son temps libre pour réaliser tous les projets les plus fous ! C’est un sentiment formidable d’atteindre ses objectifs et de cocher les cases. D’ailleurs, peut-être que l’apprentissage d’une nouvelle langue figure sur votre liste depuis un certain temps ? Cela dit, si ce n’est pas le cas, il n’est jamais trop tard pour l’ajouter. Toujours selon le sondage maison réalisé par Babbel, pour 27% des Québécois sondés, la retraite est un moment propice à l’apprentissage d’une nouvelle langue. Prêts à vous lancer ?

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!
0

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.