23 septembre 2020

Au mois de février 1997, une dame âgée meurt seule dans son appartement à Paris. Atanase Périfan, conseiller municipal de l’époque, fait la découverte de son corps quatre mois plus tard. Secoué par ce drame, il décide de créer la Fête des voisins pour mettre fin à l’anonymat dans les voisinages. Quelques années plus tard, un projet pilote Voisins solidaires est réalisé au Québec afin d’expérimenter une approche plus globale en suggérant une panoplie d’actions assurant le bon voisinage.

Voisins solidaires est une approche qui vise à développer la cordialité et l’entraide entre voisins afin d’améliorer le bien-être des citoyens et la vitalité des communautés. Cette approche peut être initiée par la municipalité, une organisation de quartier ou par les citoyens eux-mêmes et elle s’ancre d’abord dans le voisinage immédiat – immeuble, pâté de maisons, rue ou rang – qui est le premier lieu de la solidarité et de la citoyenneté.

Voisins solidaires souhaite développer les solidarités de voisinage de façon complémentaire aux solidarités familiales et institutionnelles. Le projet constitue en outre un élément de solution à plusieurs enjeux : le vieillir chez soi, la qualité de vie des familles, l’intégration des nouveaux arrivants, la sécurité dans les quartiers, la mobilisation des citoyens, l’isolement social, etc. Il s’inscrit également dans une culture municipale qui encourage la contribution des citoyens à la vitalité et au développement de leur milieu.

LES CITOYENS AU CŒUR DE LA DÉMARCHE

Les citoyens sont au cœur de cette démarche puisque c’est à eux que revient d’amorcer ce processus de rapprochement dans un esprit de gratuité et de réciprocité. Les municipalités et leurs partenaires, quant à eux, exercent plutôt un rôle de promotion de cette façon de vivre ensemble et de soutien aux actions créant des environnements favorables aux rapprochements entre voisins.

UN VOISIN SOLIDAIRE :

  • Salue cordialement son voisin
  • Ramasse le courrier de voisins en vacances
  • Transporte les courses d’une voisine âgée
  • Amène les petits voisins à la pratique de soccer en même temps que son propre enfant
  • Organise un club de marche ou de jogging
  • Partage les surplus de son potager
  • Accueille les nouveaux venus avec une petite attention.

 UN MOUVEMENT QUI VISE À CHANGER UNE NORME SOCIALE

Il s’agit de passer de la norme actuelle, où le voisinage se caractérise de façon générale par un côtoiement respectueux et des relations limitées à la norme souhaitée, où le voisinage devient un espace normal de cordialité pouvant aller jusqu’à l’entraide.

UN ANCRAGE DANS LE MILIEU IMMÉDIAT

Voisins solidaires multiplie les occasions de tisser des liens sociaux entre les voisins dans une perspective intergénérationnelle. Elle permet de développer un sentiment de sécurité, de susciter la convivialité par des initiatives inspirantes et d’accroître la participation sociale des citoyens dans leur milieu de vie.

L’approche s’appuie également sur des valeurs de :

Solidarité : Chacun se sent concerné par ce qui arrive aux autres et cherche à aider s’il le peut.

Confiance : Chacun cherche à briser l’anonymat, à apprivoiser l’autre, dans le but de tisser des liens de confiance.

Simplicité : Chacun crée des relations en toute simplicité, à travers des gestes du quotidien (sourires, salutations amicales, petits services).

Sincérité : Chacun exprime ses souhaits et pose ses limites.

UNE APPROCHE QUI MARIE LES PETITS GESTES ET LES GRANDES IDÉES

Vous désirez développer le bon voisinage dans votre quartier ? L’approche peut vous être utile, car chaque individu agit en posant de petits gestes de courtoisie, en organisant une fête des voisins ou en démarrant une initiative favorable aux rapprochements.

Pour connaître l’état d’esprit et la philosophie de l’approche, ainsi que des trucs et des gestes simples pour devenir un voisin solidaire, visitez le site voisinssolidaires.ca.

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!
4 commentaires