20 mai 2020

Saviez-vous que la chute est la première cause d’une mort accidentelle chez les personnes âgées de 65 ans et plus et que ce sont les chutes qui occasionnent plus de 90 % des cas de fractures de la hanche ? Pourquoi la chute est-elle la première cause de décès accidentel ? En outre, en vieillissant, nous perdons des capacités. Précisément, c’est en raison de la diminution de la vigilance, du temps de réaction qui devient plus lent et la diminution de la coordination musculaire. Malheureusement, les chutes sont plus probables en raison de la perte d’équilibre, de la vision, de la mémoire et de la capacité d’attention.

Fait rassurant, près de 50 % des chutes n’entraînent aucun traumatisme physique ! Or, près du tiers des aînés risque de manifester un syndrome post-chute. En effet, pour ces personnes, l’anxiété est associée à la peur de chuter à nouveau et cela occasionne une limitation des activités quotidiennes. D’autres conséquences peuvent survenir lorsque l’aîné décide de moins bouger en raison du traumatisme mental qu’a entraîné la chute. Le retrait social, la dépendance et la dévalorisation sont des conséquences du syndrome post-chute.

Quelques conseils afin de prévenir les blessures :

  • Afin de prévenir les chutes à domicile, la première chose que nous recommandons est d’éviter de porter des pantoufles en laine et non-adhérentes aux surfaces. Les chaussures fermées de style espadrille sont les plus adéquates à porter, car elles évitent les chutes et les fractures aux orteils.
  • Les chutes les plus propices se produisent dans les escaliers. C’est pour cette raison que nous recommandons de dégager les escaliers, d’installer des rampes et d’avoir un éclairage adéquat avant chaque utilisation.
  • Le deuxième endroit propice aux chutes est la salle de bain. Plusieurs professionnels, comme les ergothérapeutes, recommandent de faire installer par des experts des rampes dans le bain. La première rampe devrait être aménagée à l’horizontale, et ce, à l’entrée du bain. La deuxième rampe devrait être disposée au mur et installée de façon perpendiculaire. Un tapis de bain sans dérapage devrait être placé avant chaque utilisation de la baignoire. Il est important d’en avoir un à l’intérieur et un autre à l’extérieur du bain. Ces actions peuvent prévenir considérablement le risque de chutes et d’accidents.

Des ressources pour vous aider

Afin d’aider les personnes aînées et les personnes à risque vivant seules à se sentir davantage en sécurité, il existe un service gratuit d’appels automatisés : le programme PAIR. Il s’agit d’un service d’appels quotidiens qui sont rassurants pour les abonnés et pour leur famille.

Fonctionnement du programme

À l’heure entendue avec les responsables, l’abonné(e) reçoit son appel. Au début de l’appel, le système demande à l’abonné(e) de confirmer que tout va bien en appuyant sur une touche. Si l’abonné(e) ne répond pas, le système rappellera deux autres fois. Après trois tentatives sans réponse, une alerte est déclenchée et une vérification est effectuée auprès des répondants que la personne aura identifiés dans sa fiche d’inscription. Pour éviter les fausses alertes, l’abonné(e) doit informer l’organisme responsable lorsqu’il ou elle s’absente.

Le programme PAIR, offert par plusieurs organismes locaux à travers le Québec, a secouru des centaines de personnes depuis son lancement en 1990 et de nombreuses vies ont été sauvées !

D’autres services dans le domaine de la sécurité résidentielle, tels que ceux offerts par SOS MÉDIC, sont disponibles pour vous permettre d’avoir rapidement de l’assistance en cas d’urgence ou de détresse.

NOTE – SOS MÉDIC est un partenaire de l’Association qui offre un rabais de 10 % et deux mois gratuits à nos membres.

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!
0

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.