14 juillet 2021

Les piscines et les spas sont de vraies oasis de détente. Si vous possédez un des deux, vous en profitez sans doute beaucoup cette année. Mais saviez-vous qu’en matière d’assurance habitation, l’un comme l’autre est rarement couvert par les protections de base ?

Ce qui est couvert

D’emblée, votre assurance habitation couvre certains volets de responsabilité civile liés à votre piscine ou à votre spa : blessures ou décès d’un visiteur, dégâts d’eau chez le voisin. Cela signifie que votre assurance habitation couvre d’emblée, c’est-à-dire sans l’ajout d’un avenant, les dommages causés à un tiers. Par exemple, si l’enfant du voisin trébuche sur vos installations et se blesse, votre assurance habitation vous protègera. Votre assurance habitation vous protège également contre les dégâts d’eau que peuvent occasionner vos installations aquatiques.

Pour prévenir les accidents, il faut surveiller les baigneurs en tout temps — les enfants en particulier. Gardez toujours un gilet de sauvetage ou une bouée en évidence près du bord.

Certaines formules d’assurance ne nécessitent pas l’ajout d’un avenant pour couvrir une piscine creusée. Par contre, il est préférable de s’informer auprès de votre assureur si votre protection couvre votre nouvelle acquisition. En effet, dans le cas où un assureur exigerait un avenant pour une piscine et que vous ne l’auriez pas, un bris à celle-ci ne vous sera pas remboursé par votre assureur. Un avenant est toujours nécessaire pour les piscines hors terre.

Piscine ou spa gonflables : l’air est couvert !

La protection de votre assurance habitation s’applique aussi aux équipements gonflables, souvent plus compacts et plus abordables, puisque ceux-ci sont considérés comme des biens meubles. Votre assurance habitation protège donc contre les dégâts d’eau et les dommages causés par cet équipement. Une condition s’impose toutefois : un entreposage adéquat durant la saison froide.

Ce qui est à prévoir

Vous venez d’acquérir un nouveau spa ou vous emménagez dans une maison avec une piscine ? En général, votre assurance habitation ne les couvre pas, mais vous pouvez y remédier facilement. Assurez-vous de connaître l’année d’installation de l’équipement, puis communiquez avec votre assureur. Vous n’obtiendrez pas une « assurance piscine », mais vous pourrez ajouter une protection à votre assurance habitation.

Ce complément, nommé « avenant », couvre la piscine ou le spa extérieur ainsi que leurs équipements (entretien, chauffage, toile). Vous possédez une piscine ET un spa ? Pour les assurer, vous aurez besoin de deux avenants distincts.

Avant de se mouiller

Vous souhaitez éviter des tracas lors de bris, de dégâts ou de réparations : l’avenant offre une bonne solution, mais renseignez-vous d’abord auprès de votre représentant en assurance. Contrairement à d’autres biens, les piscines et les spas ne sont pas toujours remboursables selon leur valeur à neuf. Pour prendre une décision éclairée, il devient donc important de considérer le coût de l’avenant, la franchise applicable et, bien entendu, l’indemnité à laquelle vous pourriez avoir droit en cas de pépin. Prendre en considération le prix de l’avenant, en relation avec le montant du dédommagement qui vous sera offert en cas de bris futurs, vous permettra d’établir quelle option est la plus profitable entre payer une assurance ou payer la réparation. En effet, lorsque votre piscine aura quelques années, certaines assurances ne couvriront qu’une infime partie du coût total de la réparation. Parfois, il vaut mieux économiser que payer une assurance qui ne couvre pas beaucoup !

Vous avez aimé cet article? Partagez-le!
0

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *